Aller au contenu Aller au menu
Logo UNF

L'Union Européenne et le Kenya scellent un partenariat prometteur

L'Union Européenne et le Kenya scellent un partenariat prometteur

Actualités

À Nairobi la semaine dernière, un accord économique historique a été signé entre le Kenya et l'Union européenne, marquant le début d'une nouvelle ère. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le Président kényan, William Ruto, ont instauré un Accord de Partenariat Économique (APE), soulignant l'importance de ce partenariat.

Cet accord offre un accès sans droits de douane au marché européen pour des produits kenyans tels que le thé, le café et les fleurs, représentant plus de 70% des exportations florales du pays. Guidé par des principes de justice et de durabilité, il encourage le développement tout en préservant l'économie kenyane.

Ouvert à d'autres États de la Communauté d'Afrique de l'Est, l'accord positionne le Kenya en tant que pionnier de l'intégration régionale. Au-delà des aspects économiques, il inclut des dispositions ambitieuses sur les droits du travail, l'égalité des sexes, et des mesures robustes en faveur du climat et de l'environnement.

Stratégiquement, l'UE renforce sa présence en Afrique, contrecarrant l'influence croissante de la Chine, et offre un soutien financier substantiel au Kenya via le programme Global Gateway.

En conclusion, cet Accord de Partenariat Économique ouvre la voie à une coopération renforcée, à des échanges fructueux, et témoigne de l'engagement commun en faveur de la justice, de la durabilité et du développement mutuel. La présidente von der Leyen a exprimé son enthousiasme à l'idée de travailler étroitement avec le Président Ruto pour la mise en œuvre réussie de cet accord au bénéfice des deux régions.